Hubert Vast

Conseil & Formateur en communication digitale

06 63 37 31 77

Kodak hésite à vendre ses brevets

«Kodak mène toujours des discussions actives avec des acheteurs potentiels pour son portefeuille de brevets pour les images numériques» et n'est «pas encore prêt à annoncer le résultat des enchères», selon un communiqué du groupe transmis vendredi par email.

Le groupe souligne n'avoir pas pris de décision ferme sur la cession des brevets et ajoute qu'il «pourrait en conserver la totalité ou des parties (...) au lieu de les vendre s'il conclut que cela représente un meilleur intérêt».

Kodak, qui a déposé le bilan fin 2011 et joue sa survie dans un processus de redressement judiciaire, a mis aux enchères pour rembourser ses créanciers un total de 1'100 brevets proposé en deux lots, l'un centré sur la capture d'images numériques, l'autre, sur le stockage et l'analyse de ces images.

Offres décevantes / Le groupe a déjà repoussé l'échéance de ces enchères, qui devaient normalement s'achever lundi dernier, et n'a pas communiqué de nouvelle date limite. Le Wall Street Journal a rapporté que les offres ont été décevantes, ne dépassant par les 500 millions de dollars quand Kodak espérait récupérer jusqu'à 2,6 milliards. Parmi les parties intéressées figureraient notamment Apple et Google.

Kodak a déjà entrepris d'abandonner ou de vendre ses activités les moins rentables, comme la production d'appareils photo, de caméscopes et de cadres photo numériques dont il a annoncé l'arrêt en février, pour garder des activités plus rentables comme les services et produits d'impression et des produits professionnels, dont ceux pour le cinéma.

source : afp/Newsnet

siret : 513 289 629 00018 

L'ensemble des photos du site sont tous droits réservés par Hubert Vast