Hubert Vast

Conseil & Formateur en communication digitale

06 63 37 31 77

Photo : les (pré-)annonces de la Photokina

À six jours de la Photokina, la grand-messe du monde de la photographie, certains fabricants comme Sony et Pentax ont d'ores et déjà annoncé leurs nouveautés.

Pentax, propriété de Ricoh depuis octobre 2011, a présenté un nouveau compact à objectifs interchangeables, le Q10. Disposant d'un grip plus confortable que le Q, il est proposé dans de nouvelles couleurs, dont le désormais fameux rouge. Il conserve le capteur 1/2.3" CMOS rétro-éclairé de 12 MP du Q, mais embarque un système autofocus plus performant, un système de stabilisation, et un mode rafale 5 i/s. Il est accompagné d'un 15-45 mm f/2.8 pour monture Q (éq. 83-249 mm) et d'un adaptateur pour objectifs à monture K (coeff. de conversion 5,5x).

Pentax a aussi mis à jour son reflex haut de gamme, désormais décliné en deux modèles. La principale nouveauté du K5-II est son module autofocus Safox X, particulièrement optimisé pour le travail en basse lumière (plage +18/-3 EV) et avec des objectifs très lumineux (f/2.8 et plus ouvert). Il est décliné dans une version sans filtre anti-aliasing (plus de piqué, mais plus de moiré), le K5-IIs. L'écran de ces deux boitiers est collé au verre le protégeant, ce qui devrait limiter les reflets.

Le Q10 sera disponible d'ici la fin octobre pour 700 $ avec son zoom standard, le nouvel objectif pour 300 $ et l'adaptateur pour 250 $. Le K5-II sera proposé le mois prochain à 1 099 € avec son 18-55 mm. Il faudra débourser 250 € de plus pour le débarrasser de son filtre anti-aliasing.

Sony a présenté une nouvelle gamme ambitieuse dotée de capteurs full-frame 24x36 mm. Un grand capteur de 23 MP que l'on retrouve dans le compact RX1, disposant d'un objectif 35 mm f/2.0 avec un diaphragme à neuf lames et une bonne vieille bague d'ouverture. Si le RX1 comporte un flash intégré, il se passe de viseur optique. Cet appareil correspond à ce que beaucoup d'enthousiastes attendent… à un prix de 2 800 € tout de même. Il sera disponible en novembre.

On retrouve ce capteur (et ce prix) dans le A99, le nouveau reflex haut de gamme et son premier full-frame depuis le A900… il y a quatre ans déjà. Ce n'est d'ailleurs techniquement pas un véritable reflex, puisqu'il utilise un système de miroir fixe translucide (il ne se lève pas au déclenchement, la lumière passe à travers) — ce qui signifie aussi viseur électronique, le même que celui du NEX-7. Il possède par ailleurs un écran orientable 1,29 MP. Enfin, son autofocus hybride fonctionne aussi bien en photo qu'en vidéo. Le mode vidéo est d'ailleurs une réponse aux nouveautés de Canon et de Nikon : le A99 filme en HD 1080p à 60 i/s et embarque une interface numérique dans la nouvelle griffe flash qui permet d'ores et déjà de monter des micro XLR avec un module optionnel.

Le NEX-6 est une version allégée du NEX-7 : il dispose d'un capteur APS-C de 16 MP, d'un viseur électronique et récupère l'autofocus hybride des reflex. Doté d'une molette plutôt que deux sur le NEX-7, en plus de sa roue codeuse et (enfin !) d'un sélecteur de modes, il embarque néanmoins une puce Wi-Fi qui permet notamment le transfert sur iPhone et iPad. Il est disponible en précommande à partir de 800 €.

La gamme optique pour la série NEX s'enrichit d'un zoom grand-angle 10-18 mm f/4 (éq. 15-27 mm), d'un power-zoom 16-50 mm f/3.5-5.6 (éq. 24-75 mm) qui devrait être apprécié des vidéastes, ainsi que d'un standard 35 mm f/1.8 (éq. 50 mm). Ces trois cailloux embarquent un système de stabilisation et seront proposés respectivement à 850 $, 350 $ et 450 $.

Le site spécialisé DP Review propose un aperçu de ces trois appareils ainsi que des nouvelles optiques.

source : macg

siret : 513 289 629 00018 

L'ensemble des photos du site sont tous droits réservés par Hubert Vast