Hubert Vast

Conseil & Formateur en présence web

06 63 37 31 77

L'agence Sipa Press mise en redressement judiciaire

agence sipa press redressement judiciaireSipa Press a été placée en redressement judiciaire jeudi par le tribunal de commerce de Paris, et devra trouver un repreneur dans les mois à venir. Deux autres entités du groupe, la jeune agence de presse Sipa News, et FLS (ancienne agence AP France), ont été mises en liquidation judiciaire.

La nouvelle est tombée jeudi après-midi, lorsque le tribunal de commerce de Paris a annoncé sa décision de liquider Sipa News, créée il y a moins de deux mois. L'agence, qui espérait devenir la deuxième agence française à côté de l'AFP, s'est trouvée dans l'impossibilité de payer les salaires de ses 50 employés, après le dépôt de bilan de sa maison mère, l'agence allemande DAPD.

L'agence photographique Sipa Press, qui emploie une soixantaine de salariés, a été mise en redressement judiciaire. "Le tribunal de commerce de Paris a nommé un administrateur," explique une source proche de la direction du groupe Sipa. "Nous avons trois à six mois pour trouver un ou plusieurs repreneurs. Si nous échouons, ça pourrait être le dépôt de bilan."

Avant la décision du tribunal, les salariés du groupe avaient multiplié les efforts pour défendre leur agence. Un groupe de députés socialistes ont adressé une lettre au ministère de la Culture et de la communication, dans laquelle ils ont demandé à l'Etat d'accompagner l'agence "par de la commande publique." Une délégation de salariés ont rencontré jeudi soir David Kessler, conseiller de la présidence de la République, qui les a assuré de la détermination de l'Etat à trouver un repreneur pour la célèbre agence photographique fondée par Göksin Sipahioglu en 1973.

source : photographie.com

siret : 513 289 629 00018 

L'ensemble des photos du site sont tous droits réservés par Hubert Vast