Hubert Vast

Conseil & Formateur en présence web

06 63 37 31 77

CES 2013 : Fujifilm fait des prouesses avec le X100S, et passe au X20

Sur le stand de Fujifilm, nous avons été en mesure d'approcher les nouveautés annoncées par la marque un peu plus tôt, à savoir les remplaçants des fameux X100 et X10. Des X100S et X20 qui, d'apparence, ressemblent beaucoup à leurs prédecesseurs avec une ergonomie qui reste "old school", ce qui ne veut pas dire que la conception de ces boîtiers n'est pas ultra moderne. Tirant à fond sur la corde rétro, Fujifilm reconduit donc une recette qui fait mouche, les représentants de la marque nous indiquant que les retours d'utilisateurs ont été très écoutés sur ces appareils, et que puisqu'ils étaient bons concernant l'ergonomie et la prise en main, les changements apportés ont été mineurs.

Fuji a donc pu se concentrer sur la qualité d'image et la réactivité, des points que l'on cherche toujours à améliorer lorsque l'on est un fabricant d'appareils photo. Ainsi, la marque inaugure une nouvelle génération de capteurs, les X-Trans CMOS II, avec autofocus à détection de phase pour accélérer les mises au point. On pourra aussi préférer une mise au point par détection de contraste, plus longue, mais également plus précise. Autre nouveauté, la disparition du filtre passe bas qui vise à faire disparaître l'effet de moiré au niveau des photosites. Ici, Fujifilm inaugure une nouvelle organisation des photosites qui rend a priori le filtre passe bas inutile. Le tout est accouplé à une nouvelle puce de traitement, l'EXR Processor II, dual-core et ultrarapide. Cependant, pour en tirer pleinement profit, il faut activer le mode Performance, qui réduira la durée de vie de la batterie des appareils.

Un X100S qui fait envie, mais qui ne sera pas donné !

Passons maintenant aux différences entre ces deux nouveaux appareils. Le X100S est le plus volumineux, intégrant un capteur au formt APS-C de 16,3 mégapixels, proposé avec un objectif fixe équivalent à un 35 mm (f/2). Selon Fujifilm, les efforts faits permettent de réduire par deux le grain sur le rendu des images, pour un résultat proche de celui offert par un capteur plein format. Autre amélioration intéressante, le viseur optique/électronique qui couvre 100%. Seul l'écran intégré est en retrait, de 2,8 pouces pour 480 x 320 pixels. Malheureusement, si l'appareil était exposé et que nous avons pu le prendre en main, nous n'étions pas en mesure de sortir les photos prises pour se faire une idée de leur qualité. Cela reste néanmoins très prometteur, même si cet appareil sera réservé aux photographes fortunés puisque le Fujifilm X100S sera commercialisé dans quelques semaines au prix de 1300$ !

Pour les plus petits budgets, le X20 sera une alternative plus économique. Son capteur 12 mégapixels est limité au format 2/3", et les améliorations apportées (résolution et gestion du bruit) permettent selon Fujifilm de proposer des performances similaires à celles d'un hybride à capteur 4/3". Equipé d'un objectif équivalent à un 28-112 mm pour une ouverture oscillant entre f/2 et f/2,8, le X20 peut aussi compter sur un viseur optique amélioré, avec la présence des informations essentielles de prise de vue directement affichées comme sur un reflex. Le Fujifilm X20 sera vendu environ 600$.

source : pcworl.com

siret : 513 289 629 00018 

L'ensemble des photos du site sont tous droits réservés par Hubert Vast