Hubert Vast

Conseil & Formateur en présence web

06 63 37 31 77

Le grand public au secours de Leica

"Longtemps, Leica, dont les appareils étaient utilisés par des monstres sacrés de la photographie comme Henri Cartier-Bresson ou Robert Capa, a vacillé au bord de la faillite. Sa faute : avoir sous-estimé la vague numérique et s'être contenté d'une clientèle de niche, composée uniquement de professionnels, seuls capables de débourser des sommes folles pour la marque allemande. Le réveil sonne en 2009. Après des tentatives peu fructueuses et quelques modèles décevants, le fabricant sort trois nouveaux appareils numériques, qui rencontrent enfin le succès auprès du public. « Nous avons aussi fait un gros travail sur notre réseau de distribution », raconte Stéphane Manara, à la tête de Leica France. Pour vendre ses appareils de luxe, dont les prix montent jusqu'à 40.000 euros, le groupe allemand a ouvert cinq Leica Stores en France, dont trois à Paris, et cinquante-six dans le monde, ainsi que cent quarante corners dédiés. Leica met en avant un savoir-faire ancestral. « Le polissage d'un boîtier se fait à la main pendant quarante-cinq minutes », témoigne Stéphane Manara. Si ses prix sont en moyenne supérieurs au marché, Leica a aussi dans sa besace des appareils à 600 euros. « Nous avons démocratisé la marque. Dans les années 1990, les amateurs ne représentaient que 20 % de nos clients. Aujourd'hui, c'est 80 % », ajoute le dirigeant."

source : les echos

siret : 513 289 629 00018 

L'ensemble des photos du site sont tous droits réservés par Hubert Vast