Hubert Vast

Conseil & Formateur en présence web

06 63 37 31 77

Filtering by Category: Zoom sur---

Le classement des meilleures photos sous-marines de 2013

Un banc de dauphins nageant gracieusement dans les eaux vierges d'Hawaï. Un phoque explorant la forêt de Kelp au large de la côte de San Diego. Une crevette brillamment colorée faisant sa maison dans une anémone... toutes ces splendeurs sous-marines sont parmi les clichés vainqueurs du concours annuel de la photographie sous-marine 2013, organisé par l'école Rosenstiel de Science marine et atmosphérique (Université de Miami).

C'est l'image grand-angle de Kyle McBurnie, au milieu d'une forêt de varech, qui a remporté le titre de la meilleure photo. En guise de prix, le photographe a décroché une croisière aux Bahamas - ce qui devrait lui fournir de nouvelles occasions d'affiner ses compétences, déjà impressionnantes.

Le concours annuel est ouvert à tous les photographes amateurs. Il faut pour cela que moins de 20% de leurs revenus proviennent de cette activité. Le concours contient plusieurs catégories: grand angle, macro et une catégorie réservée aux étudiants.

Le phoque commun (Harbor Seal) est l'espèce de phoque la plus représentée sur les clichés des participants. Ces animaux, présents dans les eaux tempérées de l'océan Arctique, ne sont pas en voie de disparition. Pourtant certaines sous-espèces, comme les phoques du lac Iliamna, sont surveillées par les organismes de protection des espèces menacées.

voir le classement sur le site du huff post

Cannes 2013 : l’affiche officielle dévoilée !

affiche cannes 2013C’est « un couple qui incarne à la perfection l'esprit du cinéma ». Pour l’affiche officielle de sa 66e édition, le Festival de Cannes rend hommage à des amants mythiques : Paul Newman et Joanne Woodward, amoureux à la ville comme à l’écran. Le cliché, montrant les deux acteurs en train de s’embrasser, est issu du film « La Fille à la casquette » (« A New Kind of Love »). Un long-métrage, réalisé en 1963 par Melville Shavelson, qui raconte l’idylle entre Steve, un jeune journaliste et Samantha Blake, une styliste espionne. L’occasion de faire un clin d’œil « à la mémoire de Paul Newman, disparu en 2008, et de faire un salut plein d'admiration à Joanne Woodward, sa femme et son interprète d'élection ».

« Deux amoureux pris de vertige »

« L'affiche donne une image lumineuse et tendre du couple moderne, enlacé en une figure d'équilibre parfait dans ce qui évoque le tourbillon de l'amour. La vision de ces deux amoureux pris de vertige et perdant tout repère appelle à vivre le cinéma comme un désir sans fin », ont annoncé ce vendredi les organisateurs dans un communiqué de presse. Selon « Le Figaro », Joanne Woodward pourrait également monter les marches du festival le 15 mai prochain aux côtés du président du jury Steven Spielberg, de Baz Luhrmann et Leonardo DiCaprio venus présenter « Gatsby le magnifique ».

source : elle.fr

La "photo de l'année" de la Nasa

Les internautes ont choisi la "photo de l'année" de la Nasa. Parmi toutes les images prises en 2012 par l'Observatoire de la Terre (Earth Observatory) de la Nasa, c'est une image de l'éruption du volcan sous-marin d'El Hierro qui a été retenue après plusieurs semaines de votes.

Le volcan sous-marin El Hierro se situe dans les îles Canaries. Après plusieurs mois de secousses, l’éruption volcanique s'est déclenchée le 12 octobre 2011 au large des côtes de l’île d’El Hierro, près du village de pêcheur de La Restinga.

Le volcan a commencé à cracher des gaz, de la lave et des cendres à plusieurs dizaines de mètres sous l’eau. C’est la première éruption depuis 40 ans dans cette chaîne d’îles volcaniques. Sur cette image satellite en couleurs naturelles, prise le 10 février 2012 par la Nasa, les zones claires correspondent aux fortes concentrations de matériaux volcaniques.

source : huffingtonpost.fr

La plus vieille photographie aérienne du monde

Photo: Boston As The Eagles And The Wild Goose See It / James Wallace BlackVoilà ce qui constitue, sans aucun doute, l’une des premières formes de photographie aérienne. L’oeuvre, évoquée par le site PetaPixel, a été réalisée par le photographe James Wallace Black en... 1860. Soit 43 ans avant que le premier avion de l’histoire, prototype des frères Wright, ne prenne son envol.

Depuis une montgolfière perchée à 600 mètres d’altitude, la photographie montre la ville de Boston comme personne ne l’avait vue auparavant. L’oeuvre, intitulée «Boston comme la voient les aigles et les oies sauvages», est aujourd’hui conservée au Metropolitan Museum of Art de New York.

Datée de la même époque, un autre cliché du photographe (voir ici) figure dans les archives du musée. Celle-ci a de précieux l'importante hauteur de prise de vue.

Mais pour être plus précis, ces deux clichés de James Wallace Black ne sont pas vraiment les toutes premières photographies aériennes réalisées, mais plutôt les dernières traces que l’on a gardé de la naissance de ce genre artistique.

Celui que l’on considère comme le père de ce genre artistique est en fait Français. Il s’appelle Gaspard-Felix Tournachon, ou «Nadar». Lui s'était illustré en photographiant Paris à partir d’un ballon dirigeable en 1858, soit deux ans avant que James Wallace Black appuie sur son déclencheur. Aujourd’hui, il est impossible de mettre la main sur cette photographie, réalisée à 80 mètres de hauteur au dessus du Petit-Clamart, mais la paternité artistique de Nadar est intacte.

Quelques années plus tard, ces aventures photographiques deviendront une source d’inspiration pour Jules Verne, dans son ouvrage Cinq semaines en ballon paru en 1863. Dans De la Terre à la Lune, il nommera son héros Michel Ardan, un anagramme de Nadar. Et voilà comment Jules Verne s'amuse à le décrire:

«C'est un homme de quarante-deux ans, grand, mais un peu voûté déjà, comme ces cariatides qui portent des balcons sur leurs épaules. Sa tête forte, véritable hure de lion, secouait par instants une chevelure ardente, qui lui faisait une véritable crinière. Une face courte, large aux tempes, agrémentée d'une moustache hérissée comme les barbes d'un chat et de petits bouquets un peu égarés, un regard myope, complémentaient cette physionomie éminemment féline.»

La photographie aérienne ne se développera vraiment qu'à partir de la Première Guerre mondiale, lorsque le besoin en renseignements militaires deviendra un enjeu crucial pour les Etats en guerre. Viendront ensuite les photographies spatiales, les satellites... et Google Maps.

Photo: Boston As The Eagles And The Wild Goose See It / James Wallace Black

source : slate.fr

siret : 513 289 629 00018 

L'ensemble des photos du site sont tous droits réservés par Hubert Vast